Le fondateur de PlexCoin est condamné à une peine d'emprisonnement et à une amende pour outrage.

Le fondateur de PlexCoin est condamné à une peine d'emprisonnement et à une amende pour outrage.



Les autorités américaines et canadiennes semblent décidées à donner l'exemple d'une offre de pièces initiale récente.

Vendredi, un tribunal canadien a ordonné une peine d'emprisonnement de deux mois contre le créateur de PlexCoin Dominic Lacroix et 100 000 $ d'amendes contre son entreprise pour outrage au tribunal, selon Radio Canada. La veille, la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a demandé une prolongation de son ordonnance de non-communication, un gel des avoirs et une ordonnance contre la destruction de documents par PlexCoin et ses organisateurs, selon FinanceFeeds.

PlexCoin a promis une plate-forme qui fournirait les mêmes services que Bitcoin, mais le ferait plus rapidement. "Cela implique un énorme succès pour PlexCoin dès son lancement", indique son site internet.

L'Autorité des marchés financiers du Québec (AMF) a ordonné à PlexCoin et à sa société mère, DL Innov, d'annuler la vente. Dans le cas contraire, l'AMF a demandé et obtenu une ordonnance du tribunal. La décision rendue la semaine dernière par la Cour supérieure du Québec fait suite à la poursuite de l'offre en violation de l'ordonnance du tribunal.


'On s'en fiche'
Le juge Marc Lesage a cité la «désinvolture» des défendeurs dans les documents saisis par l'AMF pour justifier l'amende et la peine.

«Nous ne nous soucions pas de l'AMF», a écrit Lacroix à un employé, selon l'histoire de Radio Canada, traduite du français à l'aide de Google Traduction.

Les ordonnances américaines enjoignant PlexCoin et DL Innov expirent le 12 décembre, mais la SEC a demandé une ordonnance pour les prolonger lors d'une audience devant le tribunal de district américain du district Est de New York, où la société a été invitée à justifier ils ne devraient pas expirer.

La société aurait levé 15 millions de dollars, dont 810 000 $ déposés chez le processeur de paiement Stripe, selon la SEC, et un montant inconnu reste dans des crypto-portefeuilles contrôlés par la société, rapporte FinanceFeeds. source - coindesk.com


Gardez toutes vos cryptos en lieux sur avec le Ledger Wallet Nano S

Enregistrer un commentaire