Flash News

6/recent/ticker-posts

Header Ads Widget

Ledger - Crypto Beginners Pack

Une nouvelle banque pour les actifs de cryptomonnaies

La banque suisse Maerki Baumann assurera le service des entreprises de crypto-monnaie en supprimant un point critique de l'industrie


En dépit de la concurrence croissante d'autres pays cherchant à capitaliser sur le boom de la crypto-monnaie, la Crypto Valley Helvétique est prête à reprendre son envol.

La banque suisse Maerki Baumman offrira des comptes aux entreprises dans le millieu des cryptomonnaies

En effet, une deuxième banque suisse - la banque privée zurichoise Maerki Baumann - a accepté de former un partenariat bancaire avec des entreprises de crypto-monnaie, résolvant ainsi un problème majeur pour les entreprises opérant dans ce secteur. La nouvelle a été rapportée pour la première fois par la publication financière International Investment.

Auparavant, Falcon Private Bank, une autre institution zurichoise, était la banque suisse la plus réputée pour offrir des services aux sociétés de chaînes de blocs. L'année dernière, Falcon a même commencé à proposer des services de gestion d'actifs crypto-monnaie via un accord de coopération avec Bitcoin Suisse AG.

Contrairement à Falcon, Maerki Baumann ne prévoit pas actuellement d’offrir des services de gestion d’actifs ou de garde de la crypto-monnaie. Cependant, la banque a récemment publié un rapport sur les crypto-monnaies dans lequel elle indique qu'elle "surveille" cette classe d'actifs.

D'après le rapport:

Maerki Baumann surveille le développement de ces instruments de placement et les progrès correspondants sur le plan réglementaire, sans chercher à se familiariser avec cette jeune classe d'actifs à l'heure actuelle. Cela vaut non seulement pour les investissements directs dans les cryptomonnaies, mais également pour les investissements dans la technologie nécessaire à la négociation et à la conservation de ces instruments.

"Maerki Baumann est généralement prêt à accepter les fonds générés par les cryptomonnaies, que ce soit par le biais de transactions spéculatives ou sous la forme de paiements reçus pour des services fournis ou de bénéfices miniers", a ajouté la banque. source - ccn.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires